Anatomie de l’orchidée

Vous trouverez ci-dessous les termes utilisés fréquemment lorsque nous faisons référence aux soins des orchidées!

{ Cliquez sur l’image pour l’agrandir }

l'orchidee epi tige Anatomie de l'orchidee plant l'orchidee floraison
  • Floraison– les fleurs une fois qu’elles sont ouvertes.
  • Bourgeon – la fleur avant qu’elle ne s’ouvre.
  • Gynostème (colonne) – le minuscule prolongement arrondi en forme de colonne entre les deux plus grands pétales. Ce petit « homme » est l’organe reproducteur central de la fleur d’orchidée.
  • Inflorescence– partie de la plante qui fleurit.
  • Keiki – une petite plante poussant sur un nœud de la tige florale.
  • Feuilles – situées au-dessus des racines.
  • Lèvre – partie de la fleur qui est presque complètement divisée du reste de la fleur tout en étant connectée par la colonne. La lèvre a pour but d’aider la pollinisation.
  • Médium –le substrat (milieu de culture) ajouté dans un pot d’orchidée, lequel peut varier selon les variétés.
  • Nœud – un joint distinct ou renflement sur l’inflorescence d’où une tige de fleur secondaire peut émerger lorsque l’inflorescence primaire a fini sa floraison.
  • Racines – situées juste au-dessous des feuilles.
  • Sépales – les segments extérieurs d’une fleur d’orchidée. Semblables aux pétales, les sépales sont les trois plus petits segments de la fleur qui forment un triangle.
  • Épi/tige – un épi floral.
  • Tuteur – pièce de bois pour soutenir une tige d’orchidée.
  • Gorge – la portion interne de la lèvre tubulaire de l’orchidée, souvent très colorée.